Victoire de Nicolas Gervais et Victor Charron 3e en D2 à Aubepierre!

Les résultats du dimanche 7 avril

-Aubepierre dep

En D2, Belle performance du PCO avec la victoire de NICOLAS GERVAIS, parti seul à un tour (8kms) de l’arrivée, il l’emporte devant un concurrent et Victor Charron 3e.

En D1, Sebastien  Marion finit 10 ème et Tristan Horreaux 13 ème 

En D3, 13eme place de Francois Perdrieau, 40 ème place de Daniel Majerholc

Le PCO  est 2e au P.E 

-Crégy-lès-Meaux 2e, 3e cat., Juniors, D Open

30 x une côte à passer. A mi course 5 hommes partent devant. le peloton n’est jamais très loin. A 7 tours de la fin, Thibaut Madorre du Team Peltrax place une attaque tout en puissance et finit la course en solitaire, devant un autre concurrent qui fait 2 ème  et Serkan Olgun qui  finit 3eme à 42 secondes dans un groupe de 4. A noter le bon comportement de l’équipe 2 en général 

3 eme place donc  de Serkan Olgun, mais aussi 5eme place d’Alain Villemin, 9eme place d’Aurélien Tardif, 16eme place de Thomas De Pujo, 21 eme place de Quentin Luxeuil, 28 eme place d’Arnaud Danton et 36 eme place de  Pierre Ricci; permettant au  PCO d’etre 2eme au prix d’équipe à 3 petits points de la team Peltrax

Marché international de RUNGIS (MIN) 3e cat., Juniors

Pas de podium pour le PCO mais un top 10 par Pascal Jean qui finit 9 eme, viennent ensuite Benjamin Chahuneau 16,Vincent Blanca 40,Mathieu Benhalima 69, Nathanael Shahmaei 75 et Hadrien Charpentier 78

Le PCO 3eme au PE

Marché international de RUNGIS (MIN) Cadets

Belle 5eme place de Yoen Cornuaille qui continue sa montee en puissance, l’accompagnent dans le classement : 15 eme Hugo Henry, 25 eme Jules Heuhe,38 eme Maxime Bendavid et 42 eme Lélio Peaud

PE : 4eme 

Marché international de RUNGIS (MIN) Minimes

Journee difficile pour les minimes à Rungis, la meilleure place est une 21 eme place de Mamady Sangaré, viennent ensuite :

22 eme Romain Sala, 28 eme Bruno Factor, 35 eme Savinien Descotes Heris,41 eme Léonard Blanchemain,52 eme Lucas Paradela, 56 eme Elie Van Erpe, 60 eme Théodore Ravalec, 63 eme Rafael Juget

Le PCO n’est que 7eme au PE

Prix de saint projet

29 eme place de Rémi Marcoux et 57 eme place de Jérémy ROMA 

Fourqueux D1234

 Alexis Lecuyer 44 eme et Justin Legentil 63 eme

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le PCO poursuit sa moisson !

Les résultats du 31 mars

Plessis Robinson d3 j d open 

Belle victoire pour CYRIL GAUTRON dans un sprint à 2 ,le PCO remporte le prix d’équipe  grâce aux places de Nicolas Mahier 9eme à 18 secondes et Olgun Serkan 11eme à 34 secondes  mais terminent aussi Louis Bonal, 15eme Benjamin Chahuneau 17eme, Pascal Jean 18eme et Mathieu Benhalima 25 eme

Plessis Robinson DEP

En D1 et 2,  Apres ces belles performances précédentes Pierre Yves Fontaine termine 4 eme dans un sprint groupé, Eric Martignole 44 eme

En D3 et 4 Luciano De Sanctis finit 6eme et Daniel Majerholc 21 eme dans une course qui s’est également terminée dans un tir groupé au sprint,

Puiselet DEP

En D1, 3 coureurs terminent dans les 15 premiers, Mathias Dufresne 5eme, Raphael De La Tour 8eme et  Thierry Grand 13eme

En D2  Très belle victoire  de JOSEPH CAUCHI devancant 6 concurrents, viennent ensuite: Clément Marsone 4eme, Quentin Delolme 6eme et Edouard Leconte 17eme, permettant au PCO de faire 2eme au PE

Villetaneuse cadets

Baptiste Poulard termine 3e et prix d’équipe pour le PCO  

Yoen Cornuaille est 8 eme, Jules Heuhe 13 eme

Barcy 

Tous dans des sprints groupés:

En D1 Tristan Horreaux termine 18eme, Sebastien Marion 22 et Serge Giorgalla 45

En D2 Valere Milot 9, Leo Davilliers 13, Bastien Beaufour 30

En D3:  François Perdrieau 27eme

En D4 8 eme place du président Christian Masola

Le PCO fait  7 au PE 

Tour du pays Saint Pourcinois en 123J :

Alexandre Gratiot finit 7eme  dans le groupe qui joue la gagne.

Téo Quillet et Maxime Nguyen arrivent dans le peloton Principal  à la 42 et 48 eme place.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le PCO poursuit sur sa lancée !

Les résultats du week-end:

Nous pouvons tout d’abord mettre en avant le Doublé du PcO en d1 à st Siméon :

Pierre Yves Fontaine termine 1er Adrien Mabileau 2e

Partis au 1er tour dans un groupe de 3, Mathias Dufresne 5e Eric Martignole 8e Thierry Grand 15e

Le PCO était également dans la lumière sur le Maillot des Jeunes Léopards, challenge national Espoirs : Très belle 4eme place de Maxime Van Nguyen !!! Bravo aussi à Aurélien Tardif, 18eme, présent dans l’échappée, et Alan Villemin, 20eme.

SANNOIS 2, 3 cat, junior: 20 DANTON Arnaud 23 OLGUN Serkan 24 BONAL Louis 25 RICCI Pierre 37 DE PUJO Thomas

SAINT SIMEON en cadets: 24 BENDAVID Maxime 25 POULARD Baptiste 31 CORNUAILLE Yoen

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

« Ce championnat m’a confirmé dans l’idée que j’ai le potentiel pour aller encore plus haut » : Interview de Yacine Chalel membre du PCO et de L’Équipe d’Algérie

L’ATHLETE

Pouvez-vous vous présenter, quel est votre parcours ?

Je suis Yacine Chalel, j’ai 23 ans et j’habite à Épinay-sur-Seine. Je suis actuellement étudiant en master 2 Contrôle, Gouvernance et Stratégies à l’université Paris-Dauphine en alternance (à la SNCF) et coureur cycliste : membre de la DN du PCO et de l’équipe d’Algérie de cyclisme sur piste depuis 2016. J’ai commencé le vélo à l’âge de 8 ans au CSM Épinay sur Seine, club dans lequel j’y ai fait ma formation pendant 8 ans avant d’aller en 2012 à l’Olympique Cycliste du Val d’Oise avant d’être recruté par le PCO en Octobre 2018.

 

-Comment se passe votre intégration au PCO ?

Mon intégration se passe très bien, je retrouve tout ce que je cherche dans un club : la quête du haut niveau associée à une ambiance familiale et conviviale. L’équipe est bien équilibrée aussi bien sportivement parlant qu’au niveau des profils d’une façon générale et l’ambiance y est excellente. Tout le monde est aux petits soins pour nous et ça se ressent.

 

LA PISTE

– Pouvez-vous nous raconter ton épopée lors des derniers mondiaux, qu’en tirez-vous ?

Grâce à mes Ranking UCI (les classements mondiaux actualisés chaque semaine, qui fonctionne un peu comme le ranking ATP au tennis) j’ai réussi à me qualifier pour les championnats du monde qui ont eu lieu du 27 Février au 3 Mars à Varsovie en Pologne. C’est mon deuxième championnat du monde après celui à Apeldoorn (Pays-Bas) en 2018. J’ai participé à la course Scratch et à la course aux points. Je termine 19ème du Scratch et 22ème de la course aux points. C’est la première fois qu’un coureur algérien réalise de telles performances sur un championnat du monde. Mon objectif était d’obtenir un top 15 sur l’une des deux courses, malgré tout je considère mon championnat comme réussi pour plusieurs raisons : je sais désormais que j’ai le niveau mondial bien que ma préparation ne se soit pas déroulée dans des conditions optimales à cause de mes obligations étudiantes et professionnelles. Médiatiquement parlant, les retours ont été excellents. Ce championnat m’a confirmé dans l’idée que j’ai le potentiel pour aller encore plus haut, surtout lorsque j’aurai fini mon master.

 

-Pouvez-vous nous présenter en détail votre pratique de la piste ?

J’ai commencé la piste sur les vélodromes d’Aulnay et de Saint-Denis. Mon club de l’époque (celui d’Épinay) nous encourageait à y courir dès les catégories Benjamin (9-10 ans). J’en faisais surtout sur la période estivale (Avril-Septembre). J’ai décidé de m’y mettre très sérieusement à partir de fin 2014 en allant sur différents vélodromes (Saint-Quentin en Yvelines, Gent, Roubaix). De fil en aiguille, j’ai progressé et j’ai rejoint la sélection algérienne en 2016 lors du championnat d’Afrique qui avait lieu à Casablanca (Maroc) où j’ai obtenu deux médailles d’argent. Petit à petit, j’ai commencé à participer à des compétitions internationales et me voilà aujourd’hui 15ème coureur mondial sur la course aux points, 20ème mondial sur la course Scratch et 42ème mondial sur l’Omnium.

Je participe exclusivement à des courses d’endurance, en peloton : Omnium, Scratch et course aux points.

 

-quels sont les objectifs de la saison ? Comment faut-il faire pour se qualifier aux JO, y a-t-il des temps à réaliser ?

Je suis depuis peu co-fondateur d’une équipe professionnelle de cyclisme sur piste (Bison Sport – Commel Track Team, https://www.facebook.com/bictrackteam ). Le but est de faire grandir cette équipe, notamment via l’arrivée de Francois Pervis, sept fois champion du monde et médaillé olympique à Rio en 2016. D’un point de vue personnel, l’objectif pour la saison 2019-2020 est la qualification pour les JO 2020 à Tokyo. Ce sera la pierre angulaire de cette année. J’aimerai également obtenir un top 15 sur le prochain championnat du monde, obtenir comme en 2018 un titre de champion d’Afrique et réaliser des top 5 voire des podiums sur des courses UCI (classe 1 et classe2).

Pour se qualifier aux JO, il faut obtenir des points sur les compétitions suivantes : championnat du monde, championnat d’Afrique et Coupe du monde. L’UCI a décidé d’assurer une place au minimum pour le continent africain, il faut donc au minimum être la première nation africaine en marquant le plus de points possibles sur les courses que j’ai cité. La période de qualification se termine en Mars 2020.

-quels sont vos moyens pour réussir, comment vous préparez vous physiquement ? (Diététique…)

 

Pour être à haut niveau il faut se préparer comme tel. Cela passe par un volume important d’entraînement, entre 15 et 20h par semaine. Plusieurs séances : des séances en vélodrome, notamment derrière le scooter pour le travail de rythme ainsi que des entraînements sur route pour travailler l’endurance et la force, des entraînements sur home trainer pour les intensités et du travail de musculation. Il faut également avoir une bonne hygiène de vie, notamment au niveau de la diététique. Manger correctement avant et pendant les compétitions est primordial. En phase de préparation, on fait attention à manger suffisamment de protéines, de refaire ses réserves après des grosses séances d’entraînement, de manger suffisamment de fruits et légumes et éviter les excès. Pendant les compétitions, on essaye de manger intelligemment, c’est-à-dire 4/5 heures avant la course (contre 3 pour une course sur route) pour être le plus léger possible au vu de l’intensité.

-comment convaincre quelqu’un d’essayer la piste ?

 

Je conseille à tout le monde de s’y essayer. C’est une discipline top à tous les niveaux : on peut rouler toute l’année et par tous les temps, on est en sécurité puisqu’il n’y a pas de circulation comme sur la route. La sensation de vitesse y est bien plus importante. Tout le monde y trouve son compte même si on n’est pas spécialiste car la piste est une excellente préparation pour la route : vélocité, intensités tout y est.

 

LA ROUTE

– Quels sont vos objectifs sur route pour cette année à titre perso et au sein du groupe DN ?

À titre personnel, mon objectif est de gagner trois courses et cinq podiums et de réaliser des top 10 sur les courses Elite Nationale (contre une victoire et 4 podiums pour 2018).

L’objectif majeur de l’équipe DN est la montée en DN2, tout le monde est impliqué dans cette optique. Plus largement, le but est de faire gagner l’équipe le plus possible que ce soit moi ou en tant qu’équipier pour un autre coureur.

 

 

VOTRE AVENIR

– Que souhaitez-vous obtenir dans le futur ? Voulez-vous passer professionnel ?

 

Sur la route, l’objectif est de passer professionnel, si possible dès 2020.

Sur la piste, individuellement : qualification pour les JO 2020 et 2024 (avec une médaille comme objectif pour 2024). Devenir un jour champion du monde et remporter le plus de titres de champion d’Afrique possible.

Pour l’équipe que j’ai co-fondé : développer la structure le plus possible, pérenniser l’aspect financier pour que les coureurs puissent en vivre, développer la piste en Algérie et plus largement en Afrique ainsi que le cyclisme féminin. J’aimerai également monter une académie pour les cadets/juniors adossé à l’équipe professionnelle.

Publié dans championnats, Non classé, Vie du club | Laisser un commentaire

Le PCO ouvre son compteur avec 3 victoires et 1 prix d’équipe »

  • Victoire de Johan Paque (DN) en 123 à Yquelon

Belle victoire du petit nouveau Johan Paqué en solitaire à Yquelon ;

Partie sous les giboulées de mars et la grêle, la course n’a partiellement trouvé le soleil qu’au bout de 50 kilomètres. Mais cela n’a pas pour autant ralenti la course. Sur un circuit propice aux échappées, les coureurs trépignaient d’impatience. L’avance des hommes de devant, amenés par l’un des favoris Cédric Delaplace, montait jusqu’à 20 secondes, insuffisant pour aller au bout. A la cloche, Yohan faisait partie d’un groupe d’une dizaine de candidats à la victoire, il restait attentif et préparait l’emballage : « j’ai tout donné dans le faux plat descendant précédant l’arrivée, j’y ai cru et suis allé au bout » témoignait il, peu après avoir levé les bras.

  •  Prix d’équipe des Pass Cyclisme à Guillerval

Une course qui part juste après une énorme averse de grêle qui a pris en traitre tous ceux qui étaient partis reconnaître le parcours.

Au départ en D2, Joseph Cauchi, Victor Charron, Cyril Crackwhorez, Pierre-Yves Fontaine et Nicolas Gervais. Le peloton d’une grosse vingtaine de coureurs part sur un train pépère, et une échappée de 7 coureurs se forme. Victor et un autre coureur se lancent à leur poursuite. A l’avant, réduits à six, puis à 3 ou 4, le groupe d’échappés finit par imploser littéralement sous l’effet du vent : on se retrouve avec Pierre-Yves en tête, et deux malheureux poursuivants qui ne le reverront jamais. Le peloton « ramasse les morts » et termine à trois minutes du vainqueur, à l’arrivée, Victor et Joseph seront les plus forts, ils font respectivement 4 et 5.

En D1, partent Mathias Dufresne, Thierry Grand, Eric Martignole et Adrien Mabileau avec Adrien, et Eric, Thierry et Mathias en contre dans un groupe de 4 ,Le King, qui fait partie du voyage, perce et doit abandonner les trois autres, devant, Adrien et un autre coureur tiennent la tête et creusent les écarts. Derrière, dans un groupe de poursuivants/un peloton réduit, Thierry et Mathias gardent bonne place. On croit Adrien perdu lorsqu’on le voit décrocher de son compagnon d’échappée, mais il le rejoint c’est entre eux deux que se jouera la gagne. Victime d’une avarie, il sera battu par son adversaire à 100 mètres de l’arrivée. Thierry termine 4 et Mathias 5, en réglant leur compagnon de contre.

  • 2e place de Serkan Olgun en 3e catégorie à Ecommoy

CR Ecommoy 3,J dans la Sarthe. 16 tours de 5.5km pour un total de 88km avec une grosse bosse juste après la ligne.

Prennent le départ, Nicolas Mahier, Serkan Olgun, Louis Bonal, Xavier Jackson, Xavier Macé, Benjamin Chahuneau, et Mathieu Benhalima.

Très rapidement Xavier et Mathieu sont lâchés, Nicolas et Louis suivent. La course est assez difficile, beaucoup de coureurs sautent. Il ne reste plus que 3 de nos coureurs mais ils sont tous devant.

Un homme part seul et reste une bonne partie de la course devant. Il sera finalement rattrapé par ce qui reste du peloton. A 3 tours de la fin Serkan attaque dans la bosse, 2 coureurs suivent. Derrière Benjamin et Xavier font le frein pour protéger Serkan, ils roulent en tête du groupe. L’échappée ira au bout.

Au sprint Serkan attaque de loin et se fait sauter sur la ligne à un pneu prêt. Il fait 2. Derrière Xavier fait 6 et Benjamin 7. La course n’avait pas de prix d’équipe, ce qui est dommage car l’équipe l’aurait remporté.

 

A Fontainebleau, en cadets, Maxime Bendavid termine 9e du sprint massif remporté par les jeunes du Team 94. Le PCO est 2e au Prix d’Equipe.

A noter également la belle  victoire de jean Christophe cuq à saacy en ufolep 2

#provini #poli #mavic  #ridleybikes #mairiedeparis #bucsa #pariscycleslaurent #opel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans 1ere 2e & 3e catégorie FFC / Juniors, Départementale 1 et 2 FFC, DN3, Performance Sportive, Résultats & récits de courses | Laisser un commentaire