Henry Sheldon 6e de la Ronde Sud-Bourgogne, avec une équipe du PCO aux avants postes (D1)

En France, en juillet, il y a le Tour de France en Pro Tour… Et en août, il y a la Ronde Sud-Bourgogne en série départementale.

N’ayant pas obtenu de wild card pour le Tour de France, c’est à la Ronde Sud-Bourgogne  que les coureurs du Paris Cycliste Olympique (PCO) on décidé de se rendre, avec une solide équipe composée de Alexandre Mendy, Mathieu Coulomb, Henry Sheldon, Renald Prevost et Francis Gillain en capitaine de route, qui fait son retour à la compétition après plusieurs mois d’absence, dus à une grosse blessure au genou.

111 coureurs se présentent pour en découdre sur 4 étapes dont un chrono…

ETAPE 1 Mervan-Mervan (90 km sans difficulté) :
Beaucoup d’attaques tout le long de la course. Le bon coup part à une dizaine d’hommes au km 70 avec Mathieu Coulomb. L’échappé prend jusqu’à 40 sec. Le vainqueur par en solitaire et Mathieu va chercher une méritoire 3e place avec 9 sec d’avance sur le peloton. Le reste de l’équipe finit aux avant-postes du peloton afin de s’assurer un bon départ pour le CLM qui suit. Pas d’écart significatif sur l’étape qui s’est courue à 42,5km\h de moyenne.

ETAPE 2 Saint Germain du Plain – Montret (CLM individuel de 13,5 km)
1er 18.30
07 Alex Mendy 19.32
11 Henry Sheldon 19.36
31 Francis Gillain 20.20
35 Mathieu Coulomb 20.28
96 Renald Prevost 22.16 (parti avec 2 min de retard suite à un souci technique)

Henry et Alexandre reste au contact pour un top 5…

ETAPE 3 Auberge de la Saule – Blanzy (Course de côte : 34 km avec 600 m de dénivelé et une arrivée au mont St-Vincent 5 km autour de 7% de moyenne)

La course part très vite les équipes voulant se placer avant les premières difficultés et jouer les points maillot vert. Dans les deux premières bosse la sélection se fait par l’arrière. Les coureurs du PCO restent au contact du peloton. Dans la monté finale Henry Sheldon imprime le tempo et casse le groupe de tête en deux. Dans le dernier km Henry reste au contact du maillot jaune et finit 6e de l’étape. Mathieu et Alexandre arrivent dans un second groupe et perdent une minute sur le groupe maillot jaune. Dommage pour Mathieu Coulomb, qui pouvait jouer la gagne dans la monté finale, mais victime d’un saut de chaîne au pied de la bosse. Renald et Francis finissent dans un grupetto.

ETAPE 4 Genelard – Mont Saint Vincent (65 km très vallonnés)

Etape casse pattes. Une échappé se forme au km 15 qui prend jusqu’à une minute. Le PCO roule en tête de peloton pour réduire le trou. L’échappée est reprise dans la seconde difficulté. Le peloton reste dense jusqu’au km 35 où une cassure se produit sous l’impulsion de Mathieu Coulomb. Le peloton revient au contact avant la difficulté du km 45 où Mathieu recrée une cassure qui ne sera pas reprise : un groupe d’une dizaine d’hommes où on trouve également Henry Sheldon et du maillot jaune. Dans la dernière difficulté Henry et Mathieu attaquent successivement le leader qui reste en contact. Henry prend la 5e place de l’étape et Mathieu la 7eme. Une belle course d’équipe.

CLASSEMENT GENERAL FINAL

01 Christophe Bret (Neuville du Poitou)  en 04h50’12”
02 Alexandre Paris (PAC Avallon) à 01’03”
06 Henry Sheldon à 01’24”
12 Alexandre Mendy à 03’05”
14 Mathieu Coulomb à 03’12”
65 Francis Gillain à 19’44”
97 Renald Prevost à 24’14”

Tous les classements

Article du Journal de Saône et Loire

Au final superbe tour d’Henry Sheldon et du reste de l’équipe  du PCO (meilleur équipe sur les 3 premiers coureurs, mais malheureusement pas de prix d’équipe au programme). Seul regret le pépin mécanique de Mathieu Coulomb qui avait une arrivée à sa mesure dans la 3e étape. A noté le beau retour d’opération du genou de Francis Gillain.

Une organisation vraiment parfaite, un parcours magnifique, une bonne ambiance parmi les coureurs, et un très bon niveau départemental. Les coureurs remercient François Ollivier et le président Masola pour le soutien logistique et financier.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!