« J’adore le cyclisme car j’aime le stress de l’avant-course, l’adrénaline pendant la course, ainsi que le bonheur d’avoir fait un bon résultat ! » Découvrez le quotidien de Maxime Bendavid, membre du PCO depuis 2017

-Peux-tu te présenter, quel est ton parcours ?

Je m’appelle Maxime Bendavid, j’ai quinze ans, je suis en classe de troisième, et c’est ma deuxième saison sous les couleurs du PCO.

 -Quand as-tu commencé la pratique du vélo, comment as-tu découvert ce sport?

J’ai commencé le vélo en 2017 (pendant les vacances d’été). Nous étions, ma famille et moi, dans le Jura et j’ai adoré grimper mon premier col célèbre (le Col de la Faucille). J’ai aussi adoré parcourir le final de l’étape du Tour de France, celui où Lilian Calmejane s’est imposé à la Station des Rousses. Enfin, je suis allé voir (à vélo bien sûr) avec mon père une étape du Tour de l’Ain. Nous nous sommes retrouvés sur le bord de la route à côté du père de Clément Russo (Arkéa-Samsic), il avait « radio-course » et nous avons beaucoup parlé avec lui.

 -Que préfères tu dans ce sport ? 

J’adore le cyclisme car j’aime le stress de l’avant-course, l’adrénaline pendant la course, ainsi que le bonheur d’avoir fait un bon résultat. J’aime aussi me faire mal aux jambes pour faire de bons classements dans les courses auxquelles je participe ou pour faire de bons temps dans les cols. J’aime faire du vélo, tout simplement, surtout quand il fait beau (et chaud !). J’aime aussi regarder les courses professionnelles à la télévision et être heureux de voir mes coureurs préférés briller sur les grandes courses (Thibaut Pinot par exemple). Et bien sûr, j’adorerai gagner même si je n’ai pas encore eu l’occasion de lever les bras depuis que je fais du vélo.

Quel est ton point fort / ton point faible ?

Je pense que mon gros point fort c’est que j’ai un bon mental et que j’ai l’esprit de compétition. Et mon plus gros point faible c’est que je ne suis pas très fort dans l’effort solitaire (type contre-la-montre).

-quels sont tes objectifs de la saison?

Mes objectifs de la saison sont :

– Intégrer le pôle espoir du CREPS d’Île de France,

– Devenir Champion de Paris,

– Essayer de gagner une course dans la saison,

– Aider mes camarades à gagner des courses,

– Finir dans les 25 premiers aux championnats d’Île de France et du CIF 2019.

-Comment juges-tu ton début de saison?  

Je trouve mon début de saison plutôt moyen (mal de ventre, chute…)

-comment gères-tu ton temps entre le vélo et l’école ?

A part le samedi où je m’avance sur mes devoirs pour être disponible le dimanche, j’ai le temps de m’entraîner et de travailler sans problème, car je suis attentif en classe donc mes devoirs ne me prennent pas trop de temps.

-Que souhaites-tu obtenir dans le futur sur le vélo et dans ta vie perso/pro ?

Sur le vélo je rêve de devenir coureur professionnel et gagner de grandes courses tandis que je ne sais pas encore ce que je souhaite faire plus tard dans le monde du travail.

Merci Maxime, bonne saison

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à « J’adore le cyclisme car j’aime le stress de l’avant-course, l’adrénaline pendant la course, ainsi que le bonheur d’avoir fait un bon résultat ! » Découvrez le quotidien de Maxime Bendavid, membre du PCO depuis 2017

  1. paul élisée de paris dit :

    Genial j’adore

Laisser un commentaire