Monnier ne dors plus et mouline de plus belle

17992205_228544307628593_3646441336986008323_n     Le Paris Cycliste Olympique a encore visé juste dans le recrutement cette année. Gérald Monnier n’avait pas mis de dossard depuis 5 ans. Et le voilà qu’il se présente à nous « fleur au fusil » pour demander une licence en départementale sans prétention. Il faut avouer que ce n’était pas n’importe quel coureur et il a eu quelques faits d’armes comme Paris-Chalettes en 2008 (ci-joint la fiche au CAC 41 avec une belle photo de lui). Mais il connut également beaucoup de pépins physiques durant ses années cyclistes. Le passé derrière, il s’engage à l’armée pour 5 ans. Revenu à la vie civile cette année,il n’a plus trop de repère en compétition mais les Watts ne l’ont jamais vraiment abandonné. Alors il attaque tambour battant cette nouvelle saison en gagnant la première course du calendrier à Satory en D2 puis un mois plus tard il remporte Hédouville et Aubepierre en D1. Ce coup du chapeau lui vaut donc l’honneur de monter au grade des 3ème catégorie FFC. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur ce personnage et recueillir ses impressions sur sa première partie de saison prometteuse pour la suite.

Depuis combien de temps fais-tu du cyclisme ? Quelle est ta motivation pour courir ?
Je fais du vélo depuis l’âge de 10 ans et j ai pris ma première licence en minime. Ma motivation à l’époque c’était de passer professionnel mais aujourd’hui c’est de me faire plaisir et apporter mon expérience passée aux plus jeunes.
Comment se fait-il que tu aies rejoint le PCO ?
Ma venue au PCO je la dois à Fabrice Joudioux, l’année dernière j’ai fait les 24h du Mans avec lui et Jean Philippe Tellier. Cela faisait 2 mois que je venais de reprendre le vélo après 5 ans sans compétition et pendant les 24h je me suis senti super bien et surtout mes douleurs d’une chute subi au  Kreiz breizh élite en 2010 avaient disparus. Du coup Fabrice ma motivé à prendre une licence au PCO ou il m’a dit qu il y avait une super ambiance et je ne suis pas déçu.
Après ces 3 victoires en départementale, quelles sont tes prétentions en 3ème FFC pour cette année ?
Ces victoires en départementale font du bien moralement et j’espère pouvoir continuer sur ma lancée pour le club! Je n’ai pas vraiment de prétentions, je veux juste prendre du plaisir en attaquant, la victoire c est que du bonus.  Après, il y a des jeunes dans l’équipe c est un plaisir pour moi de pouvoir leurs apporter mon expérience.
Portrait Chinois
Le cyclisme en 1 mot :  « se surpasser »
La partie du vélo que tu préfères : les roues
Ton jargon cycliste : « avoir la socquette en titane »
Un cycliste préféré : Mon beau-frère car je voulais tout faire comme lui étant plus jeune mais chez les pro Marco Pantani sans hésitation
Classique ou course par étapes : « les classiques flandriennes c est des chantiers et ça fait la course du début à la fin »
Une chanson : « I’m a Man » de Black Strobe
Une série télé : Viking ( normal je suis normand) 🙂
Une boisson : un bon smoothie banane,pomme, kiwi
Un animal préféré : le loup

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce contenu a été publié dans Départementale 1 et 2 FFC, Palmarès. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire