Rétro 2017 #1 : En route vers le haut niveau ?

     La compétition sur route va bientôt débuter et tous les coureurs avides d’épingler un dossard sur leur maillot sont rentrés dans le morceau le plus important de leur préparation hivernale. Certains même qui veulent attaquer la saison avec un premier pic de forme sont dans la dernière ligne droite de leur entrainement. Le Paris Cycliste Olympique veut profiter de cette période pour publier un série de rétrospectives qui mettront en lumière nos coureurs de l’année passée mais pas que… Car le développement du PCO n’est pas juste la conséquence des résultats 2017 mais bel et bien le fruit d’un travail, d’une maturation lente et progressive. L’une de ces origines survient à l’amorce de l’année 2014.

L’année précédente, Tristan Horreaux devenait le seul 2ème catégorie FFC du club après une saison en 3ème catégorie prometteuse en performance. Le club décide alors de recruter d’autres coureurs pour renforcer cette catégorie. Malgré un maillot restylisé et l’image de la capitale, la force d’attraction du club n’était pas celle que l’on connait aujourd’hui et l’équipe sera restreinte au nombre de 4. Joseph Verrier, un francilien exilé dans une réserve pro et avec un potentiel hors du commun ainsi que Julien Kerboriou et Yohann Lossouarn encore méconnus à cette époque. A eux 4, ils ont eu une saison victorieuse et pleine de promesses. L’idée de passer un cran supérieur dans l’ossature du club commence à germer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite 2015 et 2016 se vouaient être dans la continuité de cette prometteuse saison avec la venue de Frédéric Lubach que nous ne présentons plus et Vincent Louiche à l’esprit revanchard. Verrier et Lossouarn préférant se consacrer entièrement aux études supérieures, il ne restait plus que Kerboriou monté en 1ère catégorie FFC qui opérait sa transformation en coureur élite. Les rescapés eurent des résultats trés prometteurs et revendiquaient de développer une équipe élite au sein même du PCO. Mais les exigences du haut niveau sont telle que le club n’a pu « répondre favorablement à leur requête au grand regret des dirigeants » qui n’attendait que cette occasion pour passer un cap. La décision fut prise en 2017 de repartir un degré en-dessous et laisser le transfert des élites vers des structures plus adaptées à leurs ambitions.

C’est donc une armada expérimentée aux lames aiguisées qui se présente en 3ème catégorie. Dès la première course, le méritant François Ollivier signe la première victoire du club. Elle augurera une saison pleine de réussites. Parmi lesquelles, nous pouvons mettre en valeur l’accession à l’élite de deux de nos recrues hivernales, Mathieu Troude et Alexis Hoffmann. Ils ont décidé de rester avec nous en 2018. En espérant pouvoir leur offrir un projet à la hauteur de leurs ambitions…

Ce contenu a été publié dans 1ere 2e & 3e catégorie FFC / Juniors, Palmarès, Performance Sportive, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire