Cycle-balle à Paris

     Le Paris Cycliste Olympique s’est lancé officiellement dans le cycle-balle le dimanche 6 mars 2016 : une équipe composée d’Adrien et Alain Derly a participé à la première manche du championnat de France « élites » 2016 à Feurs (Loire).

Qu’est-ce que le cycle-balle ? A ne pas confondre avec le polo-vélo qui se pratique en extérieur sur un terrain de football et où deux équipes de 5 joueurs poussent la balle avec un maillet, le cycle-balle se joue en intérieur sur un terrain de 14 m sur 11 où deux équipes de 2 joueurs poussent une balle avec les roues de leur vélo. Cette discipline du cyclisme en salle (avec le cyclisme artistique) bénéficie de l’organisation d’un championnat du monde UCI depuis 1929.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

     L’engagement du PCO en championnat de France « élites » ne s’est pas faite sans préparation : Adrien et Alain Derly ont suivi durant une semaine en février-mars les entraînements quotidiens du V.C.E. Dorlisheim (Alsace) pour apprendre les bases de la discipline. Et c’est avec des vélos dédiés au cycle-balle acquis récemment par le CIF de la FFC que nos deux Parisiens ont pu se lancer dans cette aventure.

Le niveau du championnat de France « élites » est très élevé, à l’image de l’équipe d’Alsace 1, dont les deux joueurs, Quentin Seyfried et Benjamin Meyer (V.C.E. Dorlisheim) ont décroché la médaille de bronze au championnat du monde 2015.

On peut alors se demander pourquoi s’engager dans un championnat de France « élite » lorsque l’on est débutant dans une discipline aussi exigeante en terme d’équilibre que le cycle-balle. La réponse est simple : le PCO est le premier club francilien à se lancer officiellement dans le cycle-balle. Et donc le seul. La progression du PCO ne peut donc pas se faire à l’échelon régional, du moins tant qu’il n’y aura pas d’autre équipe en Ile-de-France. Avec un joueur adulte et un autre cadet, le saut dans le grand bain de l’élite est donc un passage obligé pour les deux joueurs du Paris Cycliste Olympique.

Adrien et Alain Derly ont malgré tout de bonnes bases athlétiques et techniques pour appréhender le cycle-balle avec l’élite française : avec 8 ans de gymnastique artistique et la pratique du polo-vélo depuis 2009, Adrien Derly a un niveau de souplesse bien supérieur à la moyenne des cyclistes (ce qui s’est vérifié lors de la dernière campagne de détection des cadets en janvier 2016), tandis qu’Alain Derly, avec 5 ans d’école de vélo axées essentiellement sur les jeux d’adresse à partir de 1979 et la pratique du polo-vélo depuis 1984, bénéficie d’une très bonne base pour démarrer dans ce sport, notamment en matière d’équilibre sur un vélo.

D’ailleurs, dès le premier entraînement, les joueurs et entraîneurs de Dorlisheim ont été épatés par la capacité des deux Parisiens a tenir l’équilibre sur leur vélo dans différentes configurations d’entraînement : là où des débutants mettent plusieurs semaines à réaliser certains exercices, nos deux Parisiens les ont réalisés dès les premières séances. Les Derly ne sont pourtant pas des sur-doués : les 5 défaites le 6 mars contre les équipes d’Alsace 1 (3-0), Alsace 2 (5-1), Alsace 3 (7-0), Lorraine 2 (5-0) et Rhône-Alpes 2 (3-0) en témoignent. Il reste énormément de travail aux deux licenciés du PCO pour arriver à taquiner les équipes du championnat de France « élites ».

Il reste également à obtenir une salle d’entraînement pour mettre en pratique tous les conseils enregistrés durant une semaine et progresser efficacement. En cycle-balle, comme dans tout sport, seul l’entraînement paie.

Les objectifs du P.C.O. en cycle-balle sur cette saison sont au nombre de trois :

  1. augmenter le nombre de joueurs au sein du club afin de pouvoir présenter des équipes distinctes de minimes, cadets, juniors et seniors.
  2. progresser tout au long de l’année à l’entraînement et via certaines compétitions (Coupe de France les 2 et 3 avril, tournois de Puteaux le 28 mai, de Rombas (Lorraine) en juin et de Balbigny (Rhône-Alpes) en juillet, autres manches du championnat de France) afin de bien figurer lors de la phase finale du championnat de France les 22 et 23 octobre prochain à Puteaux,
  3. donner l’envie à d’autres équipes franciliennes de se lancer afin de monter un championnat d’Ile-de-France dès 2016. Et le remporter…

     Tous ceux qui souhaitent découvrir cette discipline, ne serait-ce que pour travailler l’équilibre sur leur vélo (ce qui est toujours utile lorsqu’on roule en peloton), sont les bienvenus : la commission régionale de polo-vélo et de cyclisme en salle du CIF de la FFC peut mettre un vélo à leur disposition. S’adresser à Alain Derly au sein du club.

Ce contenu a été publié dans Polo-vélo, Vie du club, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire