Baromètre PCO #1 – Mars/Avril 2016

De la jeunesse conquérante à la valeur sûre de  l’expérience…

     La saison sur route a débuté depuis presque deux mois et il est temps de dresser un premier bilan sur les performances FFC de nos coureurs. Les conditions de courses variaient entre le froid et le très très froid. Avant d’analyser les performances de chaque catégorie, nous pouvons d’ores et déjà affirmé que le moral était au beau fixe pour tous ceux qui ont épinglé un dossard sur leur maillot. Le PCO leur exprime toute sa gratitude. D’un point de vue comptable, le club totalise déjà 5 victoires individuelles (+2 en FSGT et +1 cylosportive) et 4 prix d’équipes. Tirons un grand coup de chapeau à tous les contributeurs de ces succès.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • 1ère-2ème catégorie – Ensoleillé

Le club voulait être dans la continuité de ces deux dernières années et garder le contact avec l’élite. Vincent Louiche réussit particulièrement bien cet objectif du club en portant fièrement le maillot parisien dans les différentes courses élite-nationale et signant de tés belles places d’honneur. Il a même décroché une sélection régionale pour la classique Paris-Mantes, ce qui lui a permis de décrocher une belle 8ème place. Son collègue, Frédéric Lubach, a préféré l’exotisme en remportant une cyclosportive, la Blé d’Or. Cela présage certainement un printemps radieux pour ces deux hommes.

Pour son retour à la compétition après une longue période de convalescence, Julien Kerboriou s’est illustré en remportant le Tour du Pays de Combray en 2ème catégorie. Une réussite qui souligne l’état d’esprit de ce coureur et suscite le respect autour de lui. Pour ces prochaines semaines, les coureurs entendront faire parler leur force collective pour donner de la continuité à ces jolis succès.

A noter que Julien Amblat , actuellement en 3ème catégorie, s’est découvert des velléités à pouvoir se bagarrer au haut-niveau. En souhaitant qu’il réédite ses performances.

Que le soleil puisse rester radieux… et irradier leurs co-équipiers pour qui la réussite ne saurait tarder !

  • 3ème catégorie et Juniors –  Beau temps

En début de saison, le club présente un effectif pléthorique en 3ème catégorie. Le challenge était de pouvoir donner de l’homogénéité à ce collectif durant les courses. Le calendrier francilien très appauvri n’a pas aidé dans ce sens. Mais leur assiduité et leur abnégation a eu raison du temps. L’expérimenté Sébastien Marion remporte le critérium d’Antony et l’équipe couronne le succès avec un joli prix d’équipe. Comme un symbole !

A d’autres occasions, certains coureurs comme Damien Charni, Jorg Muller, Francis Gillain, ne sont pas passés loin de la première marche. Et cela reste de bon augure pour la suite.

Comme son voisin Frédéric, Laurent Aubère a eu besoin d’exotisme et remporte deux courses en FSGT. Le calendrier devenant plus cohérent en cette période de l’année, tous ces coureurs vont pouvoir confirmer leurs belles promesses dans les prochaines échéances.

Parmi les juniors, Antoine Crouzet essaie de se mettre en évidence. Il découvre les courses auprès de ses collègues de 3ème catégorie et voit le chemin  qui lui reste à parcourir. Le meilleur est encore devant lui.

  • Cadets-Minimes – Pluvieux

Ces deux catégories sont composées de jeunes garçons très vaillants. Le manque de physique pour certains, l’apprentissage de la technique en compétition et la science du placement pour d’autres ne leur permettent pas de s’illustrer aux premiers rangs. Mais si ces jeunes talents persistent dans leur assiduité à l’entrainement et écoutent les expérimentés Christian, Dominique et Mathieu, ils devront trouver des éclaircies durant le printemps.

Valentin Lamy est quant à lui l’arc-en-ciel de ce début de saison. Il remporte deux jolis succès en cadet. Il est dans la continuité de l’année dernière où il avait déjà trouvé le chemin de la victoire.

Espérons qu’il puisse tirer ses coéquipiers vers le haut des classements.

  • Départementaux – Beau temps

Parmi les 4 sous-catégories, les départementales 1 et 2 ont été les plus actives. Démarrant sur les chapeaux de roues, elles totalisent 9 podiums, 3 prix d’équipe et une victoire individuelle. Eric Martignole, dit Eric le King, a fêté sa 50ième année de la plus belle des manières. Ce grimpeur-puncheur a remporté la première victoire en D1 sur le sélectif circuit de Puiselet. Il enrichit son palmarès déjà bien pourvu. Nous le reverrons cette saison, à n’en pas douter.

Pour le reste de la troupe, Christian Masola en D3, notre bon président, est impressionnant de régularité. En attendant qu’il nous apporte le Graal. Nathanaël Shahmaei en D1 a marqué son retour à la compétition en rejoignant ses partenaires de 3ème catégorie; « vite fait et presque bienfait. La densité et la qualité des coureurs en D1 et D2 laisse toutefois ce très bon bilan avec un goût de « peut mieux faire ».

Coté infirmerie :

Une liste toujours trop longue : Charni, Blanca, Boillet Cl., Shahmaei, Ducrocq

Souhaitons leur du courage. La roue tourne !

Finalement, la Paris Cycliste Olympique dénote une homogénéité dans toutes les catégories dont tous les sociétaires peuvent être fiers. Et la saison ne fait que commencer !

 

Ce contenu a été publié dans 1ere 2e & 3e catégorie FFC / Juniors, Cadets - Minimes - Ecole de Vélo, Départementale 1 et 2 FFC, Palmarès, Résultats & récits de courses, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire