30ème Nocturne Paris XIV – Une belle fête, une belle course et un beau vainqueur

     Pour ce trentième anniversaire ce fut encore une très belle réussite. Toutes le conditions étaient réunies pour que la fête soit de qualité ce mercredi 13 juin 2018..
C’est un plateau très relevé de coureurs qui a pu donner du plaisir aux parisiens riverains et aux touristes du quartier toujours de plus en plus nombreux. Pour cette édition, la promotion sur les réseaux sociaux a pu permettre à bon nombre de passionnés de pouvoir se rendre à cet évènement. Comme l’année précédente pour l’ouverture de la course, le club parisien a tenu à ouvrir le circuit avec tous ses jeunes licenciés ainsi que ses éducateurs. Ces jeunes ont pu avoir les honneurs du public parisien le temps d’un tour. Le départ réél fut donné ensuite pour 62 tours à un rythme endiablé !

Cette année un plateau très relevé allait se disputer la victoire. Fort de son équipe élite, le Paris Cycliste Olympique entendait cette fois-ci jouer les premiers rôles et voulait rendre les manoeuvres plus difficiles pour le team Peltrax, grand habitué des honneurs dans cette unique course intra-muros très prestigieuse. D’autres coureurs élites étaient aussi là pour jouer les « troubles-fêtes ». Le scénario classique de dernières années était simple. Statu quo jusqu’à mi-course et ensuite les gros calibres prenaient le large pour prendre un tour, deux tours au reste des concurrents. Le pedigree du peloton 2018 en décida autrement et son homogénéité rendait la course plus dure encore. Même très électrique sous fond d’air orageux, certains diraient !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est finalement dans les derniers tours que la course se décante avec une échappée de 6/8 coureurs en point de mire du peloton. Tout reste indécis. Stéphane Lombard, ancien sociétaire de du VC Garennois et cette saison à Angers en DN3, sort de ce groupe à 2 tours de l’arrivée pour s’imposer en solitaire à quelques mètres d’Erwann Kerraud (Team Pletrax) et d’Alexander Aleksiev (PCO).

Pour la petite anecdote, Stéphane Lombard est venu s’engager sur place. Il tenta d’être assuré de participer à la course auparavant sans que les organisateurs puissent lui en donner l’assurance. Cela marque la motivation qu’il faut pour venir courir dans ses conditions où le succès de ce critérium ne donne pas de dossards à tous les coureurs présents. C’est l’occasion aussi de tirer notre chapeau à tous ces coureurs élites qui font énormément de sacrifices tout au long de l’année pour eux et pour leur entourage. Il faut une abnégation et une rigueur qui n’est pas donné à tout à chacun. Bravo et respect à eux tous !

Aussi, c’est avec une grande satisfaction qu’Alexander vient chercher le premier podium du club à Paris XIV. Cela récompense sa course d’attaque de tous les instants qui a été soutenue par tous nos autres sociétaires qui ont eu des fortunes diverses.

Félicitons également le dévouement des bénévoles avec chef de file, notre président Christian Masola et sa vieille garde qui sont toujours là pour donner l’exemple. L’équipe des barrières était fidèle au poste prête à remplir sa tâche ingrate mais indispensable. Nous n’oublions pas que les « petites mains » et les « bras d’acier » sont les premiers de cordées sans qui aucune montagne ne pourrait se gravir. A méditer…

Crédit photo : Sébastien Gallwa, Martial Denais et Gérard Briand

Ce contenu a été publié dans 1ere 2e & 3e catégorie FFC / Juniors, Non classé, Résultats & récits de courses, Vie du club, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire